Le Burkina Faso

Le Burkina Faso et Boromo

Stacks Image 68
Le Burkina Faso est un des pays Africains les plus agréable. Il est fait bon vivre et les Burkinabès sont des plus accueillants. À 180 km à l'ouest de la capital, Ouagadougou, la petite ville de Boromo , dotée d'un centre médical, est le théâtre des activités de l'association EFE BF.

Le Burkina Faso, littéralement pays des hommes intègres, est situé dans le périmètre de l’Afrique sub-saharienne. Il est peuplé d’un peu plus de 17 millions d’habitants. Le Burkina connaît 2 saisons distinctes. L’hivernage de juin à septembre et la saison sèche d’octobre à mai. La température varie de 16 à 45°.
La langue officielle est le Français, cependant la soixantaine d’ethnies pratiquent leur propre dialecte parmi lesquels les plus important sont le mooré, le dioula, et le fulfudé. Des siècles d’histoire communes et des particularités telle que la parenté à plaisanterie unissent les groupes ethniques et confessionnels en préservant la cohésion du Burkina Faso.
Le pays est politiquement stable depuis les années 80. Il est le deuxième producteur de coton d’Afrique et l’essentiel de son économie reste agricole notamment le mil, le sorgho, l’arachide et le maïs, mais aussi l’élevage.
La monnaie, le Franc CFA, est commune à l’U.E.M.O.A. (L’Union Économique est Monétaires de l’Ouest Africain).
1000 Francs CFA valent environ 1,50€.

  • Stacks Image 1234

  • Stacks Image 351
    Boromo au petit matin
  • Stacks Image 352
    Boromo
  • Stacks Image 353
    Un troupeau devant la villa
  • Stacks Image 272
    Marchandes ambulantes
  • Stacks Image 274
    Le marché de Boromo
  • Stacks Image 276
    Un petit "maquis"
  • Stacks Image 278
    Grenier à grains
  • Stacks Image 280
    Récolte du coton
Boromo est un bourg situé dans la province des Balés à mi chemin entre Ouagadougou et Bobo-Dioulasso, les 2 principales villes du Burkina Faso.
La commune compte prés de 15000 habitants. Tout au long de la journée c’est une animation toute Africaine. Des centaines de petits commerces animent cette ville autour de sa gare routière de part et d’autre de la nationale et donnent l’impression d’une fourmilière sans cesse en action.
Cette situation fait de Boromo un important noeud de communication du pays et une ville clé dans le dispositif sanitaire régional. En effet Boromo dispose d’un centre médical avec une antenne chirurgicale (CMA) et coordonne plus de 40 centres de santé disséminés dans toute la province. Le CMA dispose d’un service d’obstétrique et d’un bloc opératoire dédié à la prise en charge des urgences chirurgicales et des césariennes.
Ces atouts font de Boromo un site stratégique pour développer une activité chirurgicale de réparation des fistules urogénitale.